10 derniers jours de Ramadan et la quête de la nuit du destin

El hamdoulilah, nous avons déjà passé le cap des 2/3 du Ramadan, ce mois béni et voici que nous entrons dans une période encore plus importante de ce mois mashaAllah, les 10 derniers jours.

Pourquoi cette importance? Tout simplement parce que ce n’est non pas le moment de ralentir la cadence sur nos actes d’adoration et de dévotion durant ce mois, mais bien au contraire, le moment de les multiplier, tout comme le faisait avant notre cher Prophète (paix et salut sur lui):

« Aïcha (RA) a dit: « quand les 10 derniers jours (de Ramadan) arrivaient, le prophète (salallahu’alayhi wa salam) passait sa nuit dans l’adoration, réveillait sa famille (la nuit), redoublait d’efforts et serrait son Izar (pagne). »

Rapporté par Boukhari et Muslim

Redoubler d’efforts

Ce hadith nous montre que le Prophète (paix et salut sur lui) ne dormait plus et passait donc ses nuits en prières et actes d’adoration, et de plus, avec sa famille, mashaAllah. Nous devrions suivre son exemple et faire, nous aussi, le maximum de prières de nuit, aucun d’entre nous n’est sûr de revivre un autre mois de Ramadan, mois du repentir, et n’oublions pas non plus, lors de nos invocations, de toujours demander à Allah soubhanah wa ta’ala d’accepter nos prières, nos bonnes oeuvres et actes d’adoration. Evidemment, il va de soi, que nous ne sommes pas non plus certains que notre siyam sera accepté, il ne faut donc pas oublier de le Lui demander.

« Le Prophète (paix et salut sur lui) nous dit: « Il se peut que celui qui jeûne n’obtienne rien de son abstention si ce n’est le fait d’avoir eu faim. »

Rapporté par Ibn Maajah 1/539, Sahih al Targhib 1/453

« Le Prophète (paix et salut sur lui) a ajouté: « Si on ne cesse pas de dire des mensonges et d’agir en conséquence, on n’a pas besoin de s’abstenir de nourriture ni de breuvage pour Allah. »

Rapporté par Boukhari

A nous de ne pas oublier l’importance de ce mois aux yeux d’Allah soubhanah wa ta’ala, qui dit que le jeûne est pour lui:

« D’après Abu Harayrah (qu’Allah l’agrée) , le Prophète Muhammad (paix et bénédictions sur lui) a dit : « Allah a dit : Le jeûne est pour Moi et Je donne une récompense pour cela. [Un homme] abandonne sa passion sexuelle, sa nourriture et sa boisson pour Moi. Le jeûne est tel un bouclier, et celui qui jeûne a deux joies : une joie quand il rompt le jeûne, et une joie quand il rencontre son Seigneur. L’haleine de celui qui jeûne est plus agréable pour Dieu que l’odeur du musc.

Rapporté par al-Bukhari, et aussi par Muslim, Malik, at-Tirmidhi, an-Nasa’i et Ibn Majah)

nuit-du-destin-invocations-prieres

La quête de Laylat al Qadr ou nuit du destin

Dans la sourate « Al Qadr » il est dit que cette nuit vaut plus que 1000 mois! Rendons-nous donc compte de l’importance de cette nuit soubhanAllah. C’est pour cela que nous devons redoubler d’efforts durant les 10 derniers jours du Ramadan, car cette nuit, la nuit du destin, se trouve parmi ces 10 nuits;

« Le messager d’Allah (paix et salut sur lui) sortit pour nous parler de la nuit du destin, et deux hommes parmi les musulmans s’affrontèrent. Il dit alors: « Je suis sorti pour vous parler de la nuit du destin (pour vous annoncer le jour de la nuit du destin), alors untel et untel s’affrontèrent, et elle fut élevée [relevée]; donc il se peut que ce soit mieux pour vous ainsi; recherchez-la donc durant la neuvième, la septième et la cinquième nuit » (c’est-à-dire la nuit avant le vingt-cinquième jour, le vingt-septième jour et le vingt-neuvième jour)

Rapporté par Boukhari

Pourquoi cette nuit est si importante? Tout simplement car c’est durant cette nuit que le Saint Coran a été révélé.

« Nous l’avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d’Al-Qadr. Et qui te dira ce qu’est la nuit d’Al-Qadr? La nuit d’Al-Qadr est meilleure que mille mois. Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l’Esprit, par permission de leur Seigneur pour tout ordre. Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube. »

Coran s97, versets 1-5


l-importance-des-10-derniers-jours-du-ramadan-nuit-du-destin

N’oublions donc pas de continuer la lecture du Coran, afin si possible de la clôturer (khatma) incha Allah.

D’où, également, l’importance de multiplier nos prières, nos invocations et nos bonnes oeuvres, de lever nos mains et demander à Allah, de se repentir, d’un repentir sincère et de Le remercier pour tout ce qu’Il nous donne. Il s’agit de 10 nuits d’une grande importance, faisons en sorte de ne pas passer à côté, toutes les autres futilités pourront bien attendre, concentrons-nous sur l’essentiel, Ramadan c’est juste un mois dans l’année et si, à la fin de ce mois, en faisant notre bilan, nous sommes déçus, alors quelle tristesse car il faudra attendre encore un an, et ce, évidemment, si Allah soubhanah wa ta’ala nous donne vie jusque-là!

Lors de nos prières pendant cette quête de la nuit du destin, il est une phrase qu’il est bon de répéter:

« O Seigneur! Tu est Grand Pardonneur et Tu aimes le pardon, donc pardonne mois! O Seigneur! Tu est Grand Pardonneur et Tu aimes le pardon, donc pardonne mois! »

Rapporté par Iman Ahmed et les autres sounnanes

Je vous souhaite une excellent fin de Ramadan, puisse Allah soubhanah wa ta’ala accepter toutes nos oeuvres et tous nos efforts, accepter notre repentir et nous aider à toujours nous améliorer, il ne tient qu’à nous, de tout faire pour qu’à la fin de ce cher mois, nous soyons satisfaits bi idnillah!

Crédit média: halalbook.fr/ petitnuageislam.wordpress.com / islam.science.over-blog.com
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *