Pas de dépression saisonnière, rechargeons nos batteries avec la Foi

foi-batteries

Nous sommes entrés dans la période la plus difficile de l’année, avec le changement d’heure, les journées sont désormais plus courtes. Lorsque l’on se lève, il fait nuit, et le soleil se couche plut tôt, donc forcément, nous allons manquer de lumière. Sans compter que la grisaille de l’automne, ajoutée à l’humidité et au froid, ne vont pas arranger les choses. Avec tous ces facteurs réunis, une grande majorité d’entre nous ressentent malgré eux un sentiment d’oppression, une mélancolie qui vont les gagner petit à petit. On a de moins en moins envie de sortir, et se sent triste mais sans vraiment être capable d’expliquer pourquoi, si on nous demande comment on va, on répondra souvent, « comme le temps ». Puis, une succession d’événements pourra parfois faire que la situation n’ira malheureusement pas en s’améliorant.

Débordées, dépassées, incomprises ou alors en échec dans notre vie professionnelle, bref, les larmes seront prêtes à couler à la moindre occasion et nous serons à fleur de peau et au bord de la dépression saisonnière. Alors faisons tout pour éviter d’en arriver là et rechargeons nos batteries avec la Foi.

1/ Utiliser notre Foi et trouver Refuge auprès d’Allah soubhanah wa ta’ala

porte_allah-sagesse-miséricorde Allah

Nous sommes des croyants et peu importe ce qui nous atteint, un bien ou un mal, nous disons toujours « elhamdoulilah » et nous nous en remettons toujours à Allah.

« Le Prophète (paix et salut sur lui) a demandé à Allah soubhanah wa ta’la protection contre peine et chagrin en disant :

« Ô Allah, je T’implore de me prémunire du souci et du chagrin, et de l’incapacité et de la paresse, de la lâcheté et de l’avarice, du poids de la dette et de l’oppression des hommes »

Rapporté par Boukhari et Muslim

Et lorsqu’une épreuve nous atteint, nous devons nous rassurer, car cela signifie que nous sommes aimés par Allah soubhanah wa ta’ala. Il nous faut donc patienter, car après cette épreuve, une chose meilleure nous attend, même si l’épreuve est difficile à vivre.

« Celui qu’Allah veut gratifier, il l’éprouve. »

Rapporté par Boukhari

Il est vrai que parfois, lorsque les moments difficiles se suivent, nous avons du mal à les supporter, cela est évidemment plus facile pour les personnes qui ont la chance d’être bien entourées hamdoulilah par leur proches. Pour celles qui sont isolées, il est certain que cela devient plus difficile, mais c’est tout à leur honneur si elles sont patientes.

« Et soyez endurants car Allah est avec les endurants »

Coran, Al Anfâl : 46

2/ Utiliser notre Foi et multiplier les prières nocturnes

dou'a

« Selon Jabir (RA), le Prophète (paix et salut sur lui) a dit : « au cours de la nuit, il est une heure durant laquelle Dieu répond favorablement au musulman qui Lui demande un bienfait de ce monde ou de l’au-delà, et cela, chaque nuit. »

Rapporté par Muslim

Une autre solution pour se sentir apaisé et se vider, est bien évidemment la prière nocturne, quoi de mieux que de se lever, alors que tout le monde dort encore, de faire ses ablutions, sentir cette eau nous purifier, puis de faire des séries de 2 raka’at, et de simplement se confier, face à son Créateur, dire tout ce qui nous vient à l’esprit, lever ses mains et demander, remercier, pleurer, se vider, oui vider son coeur.

« Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi, alors Je suis tout Proche : Je réponds à l’appel de celui qui M’invoque quand il M’invoque. »

Coran, al Baqara : 186

Après cela, on se sent déjà tellement mieux, la prière en soi est déjà une grande thérapie hamdoulilah.

« […] ceux qui ont cru et dont les coeurs s’apaisent à l’évocation d’Allah. N’est-ce pas par l’évocation d’Allah que se tranquillisent les coeurs ? »

Coran, al-Ra’d : 28

3/ Utiliser notre Foi et lire le Saint Coran

coran

Et n’oublions pas non plus, que le Coran est à lui seul un grand refuge contre la tristesse. Dès que l’on sent qu’elle commence à nous gagner, il suffit alors de faire nos ablutions et de lire quelques pages, très vite nous sentirons notre coeur s’apaiser et se dénouer soubhanAllah.

« Nous faisons descendre du Coran ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants. »

Coran, al-Isrâ :82

Pour conclure, n’oublions pas qu’il ne faut jamais baisser les bras, tout le monde connaît dans sa vie des hauts et des bas, et il ne faut surtout jamais oublier que si Allah soubhanah wa ta’ala nous éprouve alors c’est que nous sommes aimés par lui et qu’il nous réserve quelque chose de meilleur car après l’obscurité vient toujours la lumière. Allah soubhanah wa ta’ala dans son infinie Miséricorde n’oublie jamais ses serviteurs et si on sait lui être reconnaissants et tant que nous restons pieux et dans le droit chemin et qu’en tant que croyants nous nous en remettons toujours à lui, il ne nous oubliera pas.

D’après Abou Saïd et Abou Hourayra (RA) le Messager d’Allah (paix et salut sur lui) a dit : « Tous les maux qui affligent le musulman qu’il s’agisse de fatigue, de maladie, de soucis, de tristesse, de préjudices, d’afflictions (de tous ordres) jusqu’à l’épine qui le blesse sont autant de motifs que Dieu allègue pour absoudre ses péchés. »

(Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim)

Crédit média : choof, quisontlesmusulmans
Partager

6 Commentaires sur “Pas de dépression saisonnière, rechargeons nos batteries avec la Foi

  1. Anissa says:

    Salam wa alikoum ma soeur !

    Ma sha Allah bel article !
    C’est vrai que le changement d’heure peut en perturber plus d’un, mais al hamduliLlah, Allah par Son Immense Générosité nous facilite !
    Profitons-en également pour jeûner quelques jours (que l’on doit ou non), les journées sont courtes.

    Puisse-t-Il raffermir notre foi et nous éclairer !

    Fraternellement .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *