Ramadan, un mois de partage, pardon et rapprochement

Ramadan-Ramadhan

Voilà soubhanAllah comme le temps passe vite, Ramadan est déjà parmi nous el hamdoulilah, avec toutes ses richesses et moments privilégiés. Ce mois au cours duquel nous essayons de nous surpasser (jeûne) et nous sommes éprouvés. Ce mois unique, meilleurs que 1000 mois, eh oui, ce mois aux multiples bienfaits.

« Abu Houreira (R.A) raconte que le Prophète Mohamed (paix et salut sur lui) a dit : « Dieu le Tout-puissant déclare : « Tous les actes de l’homme sont accomplis pour sa propre personne, à l’exception du jeûne qui est pour Moi et J’en suis la récompense.« 

 

Ramadan 2017-1438

Partage

« Le Saint Prophète (paix et salut sur lui) a dit : Celui qui assure le iftaar pour un Mu’min durant ce mois de Ramadan, recevra un mérite comparable à celui de la libération d’un esclave (dans le chemin d’Allah) et aura tous ses pêchés antérieurs pardonnés. Allah lui accordera ce mérite même s’il ne possède rien de plus que de quoi offrir du lait avec de l’eau, ou une boisson d’eau sucrée et une datte.

(Bihar al-Anwaar, vol93, p.317)

En général, pendant ce mois, nous laissons de côté certaines « priorités » pour mieux nous retrouver en famille. En effet, le ftour est nettement plus convivial lorsqu’il est partagé à plusieurs. C’est alors l’occasion de parler de notre journée de jeûne (siyam), chacun explique les difficultés qu’il a rencontrées, s’il a eu faim ou soif, s’il est satisfait car pour le moment il est assidu dans sa lecture du Coran, si par exemple cette année il arrive enfin à se lever pour le Souhour, s’il compte continuer à se lever pour fajr après ce mois…

ramadan_kareem

Mais alors, n’oublions pas les personnes qui malheureusement sont seules pour le ftour, pour x ou y raison, et aussi les convertis, qui se retouvent bien souvent isolés face à l’incompréhension de leur famille. Soyons donc généreux, si dans notre entourage nous avons connaissance d’une personne dans cette situation proposons-lui simplement de venir rompre son jeûne avec nous et ce, durant tout le mois. El hamdoulilah nous n’en serons que récompensés et pour la personne concernée quel soulagement d’être dans la vraie ambiance du Ramadan, celle du partage, de la solidarité et de la spiritualité.

Nous romprons alors le jeûne ensemble, puis, accomplirons la prière en groupe, submergés par une grande émotion face à ce petit groupe improvisé entre parents, grands-parents, enfants, frères et soeurs et invité(s) d’Allah. Ce moment sera ainsi unique pour nos enfants, un souvenir gravé dans leur mémoire, à jamais, souvenir qu’un jour, bi idnillah, ils pourront reproduire, à leur tour, avec leur propres enfants.

Ramadan jeûne

 

Le Pardon – Istighfar

« Allah soubhanah wa ta’ala a dit : Et concourrez au pardon de votre Seigneur et à un jardin (paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux »

Sourate 3 – V133

Ramadan est le moment idéal pour travailler sur nous-même, faire un peu de djihad el nefs, oui, le plus grand des djihad. Commençons d’abord par réfléchir et faire le point sur notre comportement tout au long de l’année, quelles sont les choses à améliorer pour être un meilleur musulman ? Il faudrait que je sois plus assidu dans ma lecture du Coran, que je me lève pour Salât el Fajr, que je fasse plus du dikhr, que je surveille mon langage ou ma langue (médisance inutile)… Mon bilan dressé, j’essaye d’appliquer les améliorations pendant ce mois et évidemment de m’y tenir après.

Cette période est une énorme opportunité, toutes nos bonnes actions sont décuplées, c’est le moment de nous faire pardonner, faisons des prières nocturnes et confions-nous à notre Créateur.

reading_Quran-lecture Coran

« Le Très Haut dit « Ô vous mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la Miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les pêchés. Oui c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux. »

Sourate 39 V53

Au moment de rompre notre jeûne, n’oublions pas l’invocation de rupture et profitons-en pour demander pardon à Allah. A chaque soujoud lors de nos prières, demandons-lui pardon, mais évidemment avec sincérité et aussi, sachant que nous ne recommencerons plus les actes pour lesquels nous demandons le pardon, un repentir sincère et pur.

Allah, Exalté soit-Il, dans hadith quoudousi s’adresse à Ses serviteurs et leur dit :
(Mouslim)

 

Mais alors, si Allah soubhanah wa ta’al lui-même pardonne, alors nous aussi, profitons-en pour nous rapprocher des êtres qui nous sont chers, pour demander pardon à cette personne qu’un jour nous avons blessée, pour nous réconcilier, soyons humbles. Sachons pardonner et laissons la colère de côté.

Se rapprocher

Evidemment, en 1er lieu, nous devons en profiter pour nous rapprocher du Très Haut. Il nous a offert ce mois, un moment unique, celui de la révélation du Saint Coran. Toute cette période est une bénédiction pour nous, avec la Nuit du Destin (laylat al qadr), l’occasion de multiplier nos prières et nos dou’as. Puis, les portes du Paradis qui sont grandes ouvertes, ce jeûne qui purifie notre corps, cette lecture du Coran qui apaise nos coeurs et soulage nos peines et souffrances, et ces prières nocturnes, el hamdoulilah.

« Lorsque arrive le mois de Ramadan, les portes du Paradis sont ouvertes et celles de l’enfer fermées, tandis que les “ chayatines ” (démons) sont enchaînés . »

(Al-Bukhari et Muslim)

Dhikr

Il est aussi grand temps de nous rapprocher des autres en cessant les médisances avec cette langue qui peut nous mener à notre perte, mais aussi les injures et mensonges. Allah soubhanah wa ta’ala est à notre écoute pendant ce mois, sachons ne pas passer à côté de sa Clémence, sachons ne pas passer à côté de ce mois, car nul n’est garant de pouvoir revivre un autre Ramadan, partons tous du principe que ça sera peut-être notre dernier, afin de profiter de chaque instant comme il se doit.

C’est le moment de faire un vrai travail sur soi, ce n’est pas seulement le fait de cesser de manger et de boire, le Ramadan est un des pilier de l’Islam, sachons nous en souvenir !

« Celui qui ne renonce pas aux mensonges, aux actes illicites qui en sont les conséquences, et à la colère, n’a aucun bénéfice à renoncer à sa nourriture et à sa boisson « 

Rapporté par Al Boukhari.

Allah nous guide et fasse de nous des gens meilleurs. Taqabal Allah mina wa minkoum!

 

Crédit photos: blogramazan_wallpaper_by_choudryarif
Partager

4 Commentaires sur “Ramadan, un mois de partage, pardon et rapprochement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *