[Un hadith par jour] Liste de ahadiths de la semaine #1

Allah

Pour toutes les personnes qui me suivent sur mon compte perso Facebook ainsi que sur Instagram, vous le savez, tous les jours, (sauf cas de force majeur ^^) je partage avec vous un hadith l’heure de la prière de fajr.

J’ai commencé cette démarche quasiment à mes débuts de l’aventure Candine, à savoir donc il y a quasiment 3 ans. Je n’aurais jamais pensé que cela continuerai jusqu’à ce jour hamdoulilah. De plus, vous êtes très nombreux à me dire apprécier ces partages, vos messages sont souvent très touchants, alors ça motive à continuer évidemment.

Donc je vais essayer, dorénavant, car tout le monde ne me suit pas forcément sur les réseaux et aussi, vous pouvez en rater quelques-uns, de vous les partager ici, sur le blog, chaque semaine inca Allah.

1/ L’habit que le prophète (paix et salut sur lui) aimait le plus

D’après Oum Salama (qu’Allah l’agrée), l’habit que le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) aimait le plus est le qamis.
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°1762 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

Le qamis est un type d’habit que portaient les gens à l’époque du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et qui est aussi appellé aujourd’hui « djelaba ».

Remarque: La sounna au niveau du vêtement est de porter ce que les musulmans portent dans l’endroit où la personne vit tant que ce vêtement n’est pas interdit religieusement.

Cheikh ‘Otheimine a dit: « La sounna est de porter ce que les gens ont l’habitude de porter tant que ce vêtement n’est pas interdit. Si il est interdit alors il est obligatoire de s’en écarter ».
(Charh Hilia Talib Al Ilm p 184)

2/ Allah a agrée pour cette communauté la facilité

D’après Mihjan Ibn Al Adra’ (qu’Allah l’agrée), il est parvenu au Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) qu’un homme dans la mosquée priait une longue prière.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) s’est rendu vers lui et l’a pris par l’épaule puis a dit : « Certes Allah a agréé pour cette communauté la facilité et il a détesté pour eux la difficulté ; il a répété cela trois fois ; et certes celui-là a pris la difficulté et a délaissé la facilité ».
(Rapporté par Al Wahidi et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1635)

3/ Celui qui écoute la conversation d’un groupe

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui écoute la conversation d’un groupe alors que eux ne le veulent pas, du plomb sera versé dans ses oreilles (*) ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6028)

(*) C’est à dire le jour de la résurrection.

4/ Il y a dans le paradis 100 degrés

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il y a dans le paradis cent degrés et la distance entre chaque degré est de cent ans ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2529 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

5/ Le mérite d’étudier la science et de l’enseigner

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Celui qui vient à ma mosquée-ci (*), et n’est venu que pour apprendre un bien ou l’enseigner est comme le combattant dans le sentier d’Allah ».
(Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n°187 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Ibn Maja)

(*) C’est à dire la mosquée du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) qui se trouve à Médine.

6/ Par quelle chose commençait le prophète (paix et salut sur lui) lorsqu’il rentrait chez lui

D’après Chourayh Ibn Hani, j’ai demandé à ‘Aicha (qu’Allah l’agrée) par quelle chose commençait le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) lorsqu’il rentrait dans la maison ?
Elle a répondue: « Par le siwak (*) ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°253)

(*) C’est à dire qu’il commençait par nettoyer ses dents avec le siwak.

7/ Un degré auprès d’Allah

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Certes un homme va avoir auprès d’Allah un degré qu’il n’atteint pas par ses actes, ainsi Il ne cesse de l’éprouver par ce qu’il déteste jusqu’à ce qu’Il lui fasse atteindre ce degré ».

(Rapporté par Abou Ya’la et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3408)

 

patience, sabr

Crédit média: Sajidine / islam44.net
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *