[Un hadith par jour] Liste des ahadiths semaine #3

 

Une nouvelle semaine s’est écoulée, j’espère que vous vous portez tous bien et que vous avez accomplis tous vos objectifs et que la santé est au rendez-vous évidemment, pour vous et vos proches. Nous voici repartis pour une nouvelle liste de ahadiths, qui je l’espère vous sera profitable. 

1/ le voyage de nuit 

D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit : « Voyagez de nuit car certes la terre est pliée la nuit ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°2571 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)

Ce hadith est une incitation à voyager la nuit car le voyage y est plus facile.
(Charh Sounan Abi Daoud de cheikh Al Abad cours n°304)

2/ Des gens à qui on coupait les lèvres

D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Lors de la nuit durant laquelle on m’a fait faire l’ascension, je suis allé vers des gens à qui on coupait les lèvres avec des tenailles de feu.
J’ai dit: Qui sont ceux-là ô Djibril ?
Il a dit: Ce sont ceux qui font les sermons dans ta communauté, qui disent ce qu’ils ne font pas et lisent le livre d’Allah mais ne le mettent pas en pratique ».
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2327)

3/ Celui qui met le Coran derrière son dos

D’après Jabir Ibn ‘Abdillah (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Le Coran est un intercesseur et un avocat véridique, celui qui le met devant lui il le conduit vers le paradis et celui qui le met derrière son dos il l’amène vers le feu (*) ».
(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°2019)

(*) L’imam Ibn Qayim (mort en 751) a dit que le délaissement du Coran peut prendre les formes suivantes :
– le fait de délaisser son écoute et la foi en lui
– le fait de délaisser sa mise en pratique en respectant ses règles au niveau de ce qui est permis et ce qui est interdit même si la personne croit en lui
– le fait de ne pas retourner vers le jugement du Coran que ce soit dans les fondements de la religion ou dans ses branches
– le fait de délaisser la méditation sur le Coran ainsi que de s’efforcer de le comprendre
– le fait de ne pas se soigner avec lui de toutes les maladies du coeur
(Voir Al Fawaid p 132)

4/ L’alcool

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée) : Lorsque l’alcool a été interdit, les compagnons du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) marchaient les uns vers les autres et disaient: L’alcool a été interdit et a été mis comme équivalent à l’association.
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2371)

Ceci nous montre l’extrême gravité du fait de boire de l’alcool, de le vendre…

5/ Celui qui mendie sans être pauvre

D’après Houbchi Ibn Jounada (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui mendie sans être pauvre c’est comme s’il mangeait de la braise ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°802)

6/ Demande brève, contenu large

D’après Al Bara Ibn ‘Azib (qu’Allah l’agrée), un bédouin s’est rendu auprès du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et a dit: Ô Messager d’Allah ! Apprend moi un acte qui va me faire rentrer au paradis.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Si ta demande a été brève, son contenu est vraiment large. Affranchis l’esclave, rachète le captif. Si tu ne peux pas faire cela alors nourris celui qui a faim, donne à boire à celui qui a soif, ordonne le bien et interdit le mal et si tu ne peux pas faire cela alors retiens ta langue sauf pour prononcer un bien ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2853)

7/ Récite et monte

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Amr (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Il sera dit au lecteur du Coran (*): Récite et monte et psalmodie comme tu le faisais dans la vie d’ici-bas car certes ta demeure sera au dernier verset que tu réciteras ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°1464 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)

(*) C’est à dire dans le paradis.

Voilà, je vous souhaite une très bonne semaine, prenez bien soin de vous et gardez le sourire 🙂 

 

Crédit média: Islamhadithsunna.com 

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *